ALF Rencontre Avec… Anthoyne de Montchrestien

Venez découvrir la vie aventureuse

d’Anthoyne de Montchrétien racontée par Marc Laudet

(Docteur en économie et enseignant en Sciences Humaines à Caen)

mercredi 30 mars à 20h30 – Salle du Pressoir.

Outre l’Économie Politique nous y retrouverons tous les grands noms de l’aristocratie du temps : Prince de Condé, Duc de Longueville, Jacques de Maintenon qui furent tantôt ses protecteurs tantôt ses persécuteurs avec en fond les guerres de religion.

 

Qui était Anthoyne de Montchrétien ?

Anthoyne de Montchrestien était écrivain, économiste et aventurier.

Un falaisien méconnu : Anthoyne de  Montchretien (1575-1621), poète ami de Malherbe, auteur du  « Traité de l’économie politique », premier ouvrage connu  traitant en France de l’Économie Politique.

L’an passé, le quatrième centenaire de la parution de cet ouvrage à Rouen est passé inaperçu.

Étonnante figure que celle d’Antoine de Montchrestien 1575-1621. Normand aujourd’hui bien oublié, il fut un touche-à-tout génial, un pseudo-baron et un vrai chevalier d’industrie. Il fut surtout l’inventeur d’une expression et d’une science nouvelle : l’« économie politique », dans un essai qui ne fut guère lu en son temps mais qui se révèle étonnant de modernité, le Traité de l’économie politique, publié en 1615. Paru dans la conjoncture des états généraux réunis en 1614-1615, il se présente comme un plan de redressement de la France et fait de l’économie et du travail le moteur de l’économie.

Anthoyne naît à Falaise et meurt aux Tourailles. Une trentaine de kilomètres séparent le lieu de sa naissance de celui de son décès. Pourtant, de 1575 à 1621, quel chemin parcouru par ce jeune Huguenot audacieux, de la Normandie natale aux bords de Loire en passant par l’Angleterre et la Hollande ! Sa vie n’a pas été un long fleuve tranquille ! Tour à tour orphelin, domestique, étudiant, poète, industriel, économiste puis capitaine, Antoine ne prend guère de repos en ces quarante-six années de parcours. À son actif : six tragédies, des poèmes, un grand amour, deux duels, un exil, un traité d’économie politique, une entreprise à gérer et une rébellion à soutenir ! Et quelle époque ! Trois rois, quatre guerres de religion, et impossible de ne pas prendre position… La vie terriblement agitée et dramatique d’Anthoyne de Montchrestien ressemble à un roman.