1863-1912 – Ruprich-Robert s’attelle à un programme de « sauvetage »

1863-1912 – Sur ordre de Napoléon III, Ruprich-Robert, élève de Viollet Le Duc (célèbre architecte auteur de la restauration, notamment de Notre-Dame de Paris, l’abbatiale de Vézelay,, Carcassonne, le château de Pierrefond,…) s’attelle à un programme de « sauvetage » plus que de restauration des donjons et d’assainissements des fossés. Travaux longs et fastidieux que la mauvaise qualité des matériaux utilisés et les désaccords incessants des donneurs d’ordre viendront sans cesse perturber.