1036 – Guerre de succession

Cependant à la mort de son père, l’année suivante, son titre sera contesté par de nombreux autres prétendants, les richardides, fils ou héritiers directs des précédents ducs de Normandie. Pendant plusieurs années, une « guerre de succession » faite de complots et conjurations fera rage et sera marquée par de nombreuses tentatives d’assassinat contre Guillaume et la mort de nombre de ses proches, notamment Osbern de Crépon, sénéchal de Normandie.