1050 – Guillaume épouse sa cousine éloignée Mathilde de Flandre à Eu

Un autre moment fort de son règne, est son mariage avec Mathilde (vers 1050 dans la région d’Eu). Si les chroniqueurs de l’époque soulignent le fait que ce mariage est un mariage d’amour, force est de constater que cette union sera des plus importantes pour Guillaume. Si l’église s’opposa un temps pour des raisons de consanguinité à ce mariage (et aussi pour des raisons politiques), Guillaume décidera de passer outre. Le pape Léon IV met alors la Normandie en Interdit. Baptêmes, mariages et enterrement ne sont plus possibles. Le conflit avec le saint siège né avec ce mariage disparaîtra peu à peu après que Guillaume, qui a besoin de l’appui de l’église, décide d’envoyer Larfranc à Rome, plaider sa cause auprès du pape. Ils seront finalement pardonnés et l’incident sera clos lors de l’édification des deux abbayes caennaises.
Mathilde est la fille du comte de Flandre et Guillaume va donc trouver un allié de taille en la personne de ce puissant seigneur. Qui plus est Mathilde saura se montrer fort avisée et Guillaume lui confiera souvent les affaires de l’état lorsqu’il sera au loin. Finalement il faut aussi signaler le fait que la fidélité de Guillaume à son épouse évitera en partie à ses fils les querelles de succession qu’il avait connues.