1204 – La Normandie passe sous bannière française

les troupes de Philippe Auguste s’emparent de la forteresse. L’invulnérabilité du château est renforcée en moins de 3 ans (1207) par l’imposante et guerrière tour circulaire Philippe Auguste (talbot). Trop fragile, la porte-tour qui défend les donjons est remplacée par un châtelet puissamment armé.