400 ans av. J.-C. : Période Gallo-romaine

La région de falaise a été habitée depuis la haute-Préhistoire en Europe, mais il faut attendre la fin de la période préhistorique et le début de la période gallo-romaine pour voir le territoire même de la commune de falaise recevoir un peuplement régulier. Ce n’est pas dans la partie intra-muros de la ville que nous voyons cette population fixée, mais dans un faubourg agricole, a Vaston, au nord-est de l’agglomération urbaine actuelle.
En 1834, Frédéric Galleron  fit des fouilles très soigneuses qui permirent de découvrir un bâtiment composés de plusieurs pièces dont la topologie et le plan furent relevés par Léon Renault, architecte à Falaise.
Il s’agit d’une « villa gallo-romaine » , composée  de trois groupe de pièces :
1.    le premier, réservé aux visiteurs (portique, salle d’attente, logement du portier)
2.    le second, réservé aux bains, avec l’étuve
3.    le troisième, réservé aux appartements privés, avec fontaine, impluvium, atrium et vestibule.
Cette villa romaine a certainement été détruite par pillage car aucun objet de valeur n’a été trouvé à proximité des fouilles. Et secondairement incendiée car on a trouvé des débris de bois brulés dans les ruines.
Les ruines ont été remblayées lors de la construction de la route allant de Falaise à Jort par l’attache.
Si Vaston peut revendiquer le plus ancien peuplement certain du territoire de Falaise, il est vraisemblable que, sensiblement à la même époque, a Guibray, s’installa un autre habitat régulier. Nous avons la preuve que l’agglomération de Guibray existait déjà à la période de la Tène, de 400 ans avant J.C à 52 avant J.C et ce nom est même le plus ancien de localité de la région de Falaise.
Cependant, nous n’avons pas, comme à Vaston, de résultats de fouilles archéologiques à montrer pour prouver l’occupation gallo-romaine du site.
Nous devons nous contenter de la découverte pendant le dernière guerre mondiale, en 1942, lors de l’établissement de jardins ouvriers, route de livarot, d’un grand bronze à l’effigie  de l’empereur romain Geta, qui ne fut empereur que quelques mois en 211.
Il semble donc lors de la période préhistorique, puis celtique, le territoire de Falaise fut pourvu d’habitants réguliers à Vaston et à Guibray. L’habitat à Vaston prit une grande importance lors de la période Gallo-Romaine mais près 280, c’est Guibray qui prit de l’importance au point que , à la période carolingienne, le seigneur de Guibray possédera, sauf Vaston, tout le territoire de l’actuelle commune de Falaise.