1575 – Naissance d’«Antoine Mauchrestien », fils d’un apothicaire de Falaise, qui se fit appeler « de Watteville » pour améliorer sa présentation sociale.

Ce personnage extraordinaire fit parler de lui pour ses activités multiples, à la fois religieuses, financières, économiques, militaires, industrielles et… poétiques ! Après un duel malheureux dont il réchappa, il réussit à épouser une riche veuve, ce qui lui permit de s’adonner à la poésie. Il publia en 1601 un volume de 6 tragédies. Il allie la théorie (Traité d’économie politique et industrielle) à la pratique en montant une usine de couteaux qu’il vendait à Paris. En 1621, repris par son goût de la guerre, il s’enferme avec 200 huguenots à Jargeau, puis après sa chute, à Sancerre, d’où il est délogé par le prince de Condé. Il se rend alors à La Rochelle pour tenter de la libérer des troupes royales dirigées par Richelieu. Il parcourt la Normandie pour lever des troupes mais est découvert par les hommes de Claude Turgot, seigneur local, dans une auberge. Une dure bataille s’ensuit et Monchrestien de Watteville meurt après avoir occis 3 hommes de Turgot.