1790 – Nouvelle destinée

L’administration suggère la transformation des donjons en gendarmerie et maison d’arrêt. Au grand dam des élus falaisiens qui optent – succès – pour la construction d’un collège en lieu et place de la demeure vicomtale et de ses dépendances