Propreté urbaine : campagne déjections canines

Comme indiqué dans le programme de la campagne électorale de 2020, la municipalité compte lutter activement contre toute forme de déchets et notamment les déjections canines.

Ce fléau touche chacun d’entre nous un jour ou l’autre, et ne ravit personne.

Les crottes de chien, c’est une pollution visuelle, olfactive, qui peut rapidement transformer une simple balade à pied, avec une poussette ou un fauteuil roulant, en cauchemar. Ce sont aussi des espaces végétalisés souillés, dans l’irrespect le plus total du travail des agents des espaces verts, sans compter le risque sanitaire que l’on fait prendre à chacun, pour se débarrasser de ces concentrés de bactéries !

Ainsi tant que nos amis les chiens ne fréquenteront pas les toilettes, il faudra faire appel au bon sens et au civisme de leurs maîtres.

C’est pourquoi nous lançons cette première campagne de sensibilisation à la propreté, en ciblant les déjections canines. C’est une campagne que nous avons voulu un peu décalée, afin d’interpeller les habitants, de les faire sourire tout en leur rappelant l’importance des petits gestes individuels pour le bien de tous, mais aussi les sanctions encourues en cas de non-respect des consignes (amende de 68€). Cette campagne sera lancée sur toute la ville, via des affiches (sucettes), mais également de façon plus locale dans un second temps.

La sensibilisation et la prévention seront nos objectifs pour ce début de campagne mais n’excluront pas une phase plus répressive, dans un second temps, si besoin.
La Ville dispose déjà d’une quinzaine de distributeurs de sacs dispatchés dans plusieurs quartiers, cette offre se verra étoffée durant la mandature, afin que chaque maître prenne l’habitude de ramasser les crottes de son animal préféré, en espérant qu’un jour, peut-être cet acte citoyen devienne un réflexe, qui ne nécessite plus de stimulation de la part de la collectivité.