Extinction« semi-nocturne » de minuit à 5h du matin

Falaise va tester dès le 15 octobre l’extinction « semi-nocturne », c’est-à-dire entre minuit et 5h du matin. Toutes les rues seront concernées par cette expérimentation.

3 objectifs :

  • contribuer à la diminution de la consommation d’énergie,
  • réduire la pollution lumineuse,
  • abaisser les charges de fonctionnement de la commune.

 

« A Falaise, il n’y a pas d’activité nocturne qui nécessite de maintenir un éclairage et la Ville doit participer à l’effort collectif de la société civile afin de réduire les émissions polluantes et de réaliser des économies d’énergie », souligne Pascal Pourny, Adjoint au Maire.

 

Côté sécurité, aucune étude ne prouve un lien entre extinction de l’éclairage et délinquance. On sait en revanche que 80 % des cambriolages et des agressions ont lieu en plein jour*. En revanche, dans certaines communes ayant adopté ce dispositif (déjà 12 600 en France), une baisse des rassemblements et des tapages nocturnes a été constatée, tout comme pour les vols sur et dans les véhicules.

Côté circulation, il a été prouvé que sans lumière, les automobilistes lèvent le pied. Résultat : les accidents sont moins nombreux et moins graves.

L’économie attendue de cette extinction « semi nocturne » atteint 50 000 € par an.

Le bilan de l’expérimentation sera tiré dans quelques mois.

 

 

En raison de la situation sanitaire, l’Hôtel de Ville ne reçoit pas de public.

Une permanence téléphonique est assurée du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 au 02 31 41 61 61.